Environnement et cadre de vie

Environnement et cadre de vie crouy-sur-cosson

Ce n’est pas juste un choix au niveau de la commune de se passer des produits phytosanitaires. Une loi depuis le 1er janvier 2017 (Loi Labbé) interdit au niveau national d’utiliser les produits phytosanitaires pour les collectivités, dont les communes.

Au 1er janvier 2019, l’interdiction s’est élargie aux particuliers.

Quelques astuces pour éviter les produits phytosanitaires :

  • Désherbage : vous pouvez utiliser un couteau ou un sarcloir pour extirper les indésirables de leurs racines. L’eau bouillante est aussi très efficace contre les plantes vivaces installées depuis longtemps.
  • Tonte : tondu à 6 ou 8 cm, votre gazon sera mieux enraciné et plus résistant à la sécheresse. Vous pouvez laisser s’installer les pâquerettes, les pissenlits…qui régaleront les abeilles butineuses.
  • Potager : vous pouvez alterner les cultures en évitant de planter au même endroit deux espèces de la même famille, deux années de suite. Ainsi vous éviterez les maladies et les attaques d’insectes.
  • Fruitiers, haies, massifs de fleurs : choisissez des variétés  locales souvent plus résistantes. Composez des massifs avec des plantes vivaces appréciées pour leur longévité et leur entretien réduit.

Plus de conseils sur : https://www.jardiner-autrement.fr


Reconnaître le frelon asiatique

Le frelon asiatique mesure 20 à 30 mm, il est plus gros que les abeilles et les guêpes. Son thorax et sa tête sont noires, et son abdomen présente de fines bandes jaunes. Il a aussi des “chaussettes jaunes”.

La destruction du frelon asiatique est prise en charge par la Communauté de Communes du Grand Chambord.

Que faire si vous avez un nid de frelons asiatiques :

  • Contactez la mairie qui viendra vérifier s’il s’agit bien d’un nid de frelons asiatiques.
  • Votre mairie s’occupera d’effectuer la déclaration auprès de la Communauté de Communes.
  • Elle vous communiquera le numéro d’un professionnel que vous devrez appeler.
  • Vous n’aurez rien à payer, le professionnel sera indemnisé par la Communauté de Communes.

: 02.54.87.51.07


 

Maison de l’Habitat

https://www.maisondelhabitat.fr/

: 02.54.87.78.10.12

La Maison de l’Habitat est un service créé par la Communauté de Communes du Grand Chambord et la Communauté de Communes Beauce Val de Loire.

Vous pourrez y trouver les réponses à vos questions sur l’habitat notamment :

  • Conseils techniques
  • Aides financières
  • Travaux de rénovations etc…

Permanences :

    • Mairie de Saint-Laurent – 2ème mercredi de chaque mois entre 9 h 30 et 12 h 00
    • Mairie de Mer – Le 2ème jeudi de chaque mois entre 14 h 00 et 16 h 30 et le 4ème jeudi de chaque mois entre 10 h 30 et 12 h 30
    • Mairie de Bracieux – le 1er et le 3ème jeudi de chaque mois entre 9 h 30 et 12 h 00

 


Elagage des plantations le long des voies communales ou chemins communaux par les propriétaires

Les propriétaires ont obligation de couper les arbres et les branches des végétaux qui surplombent le sol des voies communales, ou chemins communaux, à l’aplomb des limites de ces voies. De même les haies doivent être taillées afin que leurs rameaux ne fassent pas saillies sur le passage ouvert au public ou à la circulation générale.

Les débris de taille et les déchets verts devront être ramassés par les propriétaires et emmenés en déchetterie.

Il appartiendra aux entreprises intervenant sur demande des propriétaires de respecter ces consignes.

Obligations légales de l’élagage des arbres dans un jardin

En quelques mots, les personnes qui profitent d’un jardin et de sa végétation doivent élaguer les arbres qui s’y trouvent. Dans le détail, il faut savoir que tout un chacun est tenu de couper les branches d’un arbre planté dans son terrain dès lors que celles-ci poussent au-delà des limites de sa propriété. Autrement dit, il faut couper les branches qui dépassent chez les voisins.

Mon voisin peut-il m’obliger à élaguer ou couper les branches lui-même ?

La loi n’autorise pas un particulier à élaguer les arbres du voisin. Ainsi s’il est autorisé à couper des racines, des ronces et des brindilles venues d’à côté jusqu’à la limite de son terrain, il doit laisser les branchages tels quels.

En revanche, si le propriétaire ne remplit pas cette obligation d’élagage, ses voisins peuvent lui demander de se mettre en règle. Ce principe est édicté à l’article 67 du Code Civil.

La marche à suivre pour obliger le voisin à tailler les branches de son arbre

En cas de conflit de voisinage, il faut commencer par envoyer un courrier en lettre recommandée avec accusé de réception rappelant la loi au propriétaire peu scrupuleux. Si cela ne s’avère pas efficace (absence de mise en conformité dans un délai d’un mois), il faut saisir le tribunal judiciaire. La justice peut proposer un règlement amiable avant d’instruire l’affaire.

Distance des plantations

Un arbre de deux mètres ou plus ne doit pas être planté à moins de deux mètres de la limite séparant les deux propriétés. En dessous de cette taille, les plantations doivent respecter une distance de 50 centimètres. Dans le cas contraire, un voisin peut demander à ce qu’elles soient arrachées ou réduites à hauteur légale.

Terrains en friche

Les terrains en friche doivent être nettoyés et entretenus, ceci afin d’éviter d’éventuelles nuisances (reptiles, rongeurs, incendies, etc…)


Brulage des végétaux

Le brûlage à l’air libre des déchets verts : Cest interdit (article 84 du Règlement Sanitaire Départemental)

Particulier, collectivités et entreprises sont concernés.

En cas de non-respect, une contravention de 450 € peut être appliquée


Animaux

Selon l’arrêté Préfectoral n° 99.3653 du 25.11.1999

Les propriétaires d’animaux et ceux qui en ont la garde sont tenus de prendre, de jour comme de nuit, toutes mesures propres à préserver la tranquilité des habitants du voisinage, y compris par l’usage de tout dispositif dissuadant les animaux de faire du bruit (notamment les colliers anti-aboiement) de manière répétée et intempestive, sans pour autant porter atteinte à la santé des animaux.

D’autre part, les animaux ne doivent en aucun cas divaguer seuls, sur le territoire de la commune.

Ils doivent impérativement être tenus en laisse et leurs maîtres doivent nettoyer les déjections sur les trottoirs.

Les chiens de première et deuxième catégorie, font l’objet d’une déclaration en mairie.


Les bruits de voisinage

Selon l’arrêté Préfectoral n° 41-2017-07-12-006 du 12 juillet 2017

Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par les particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore (tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuse, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques…) ne peuvent être effectués que :

Les jours ouvrables de 8 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 19 h 00

Les samedis de 9 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 19 h 00

Les dimanches et jours fériés de 10 h 00 à 12 h 00

  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×